dimanche 1 avril 2012

Facile de se donner du mal (le)...

petite blagu-ounette fastoche de 1er avril. :))
rien de compliqué dans l'exercice : le plus difficile est de trouver l'objet. ni trop encombrant, ni trop petit, ni trop délabré (faut aussi s'épargner...). ni trop cher = ce n'est qu'une malle pensez y. pas un meuble Louis XV.

ce modèle est extra : une fois débarrassé de sa saleté (servait d'entrepôt à plantes), poncé au grain très fin ou laine d'acier pour redonner un aspect agréable au toucher et effacer les imperfections.astiquez les ferronneries à l'huile de lin (c 'est magique) sans vous fatiguer.
je suis pour le maximum d'effets au moindre effort.

appliquez l'huile de lin pure avec un chiffon à petites doses : pas besoin de beaucoup selon que le bois sera serré (dur) ou tendre. l'huile de lin teinte le bois d'un ton plus foncé : faite un essai sur un coin perdu pour vérifier que cela vous plait. laissez sécher 24 h. observez. appréciez. repasser de l'huile pour un résultat plus durable, et un ton soutenu. laissez sécher...

pour l'instant j'y ai déposé des sachets de lavande du jardin.

l'intérieur sera à habiller à suivre donc cette future réalisation ! pour l'instant, des lanières de tapissier (magasin de bricolage) lui permettent de ne pas se dégonder à l'ouverture et garder son allure digne de vraie malle. lanières cloutées au clou de tapissier (tête toute plate et pointe toute courte)



sachet de lavande dans un ancien gant recyclé
la famille est grande...et la malle plus assez !


Rendez-vous sur Hellocoton !

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire